Ubuntu ou Android sur un ordinateur au format d’une clé USB

La société FXI Technologies propose un mini-ordinateur au format d’une clef USB pouvant faire fonctionner les systèmes d’exploitation Android ou Ubuntu. Petit, mais il fait le maximum que lui permet sa taille, processeur ARM double cœur, Wifi, Bluetooth, HDMI sont au rendez-vous.

Cotton Candy

C’est une société basée en Norvège qui a conçu ce très petit ordinateur. Il ressemble à une grosse clé USB avec d’un coté un port HDMI et de l’autre un port USB. Selon FXI, cet ordinateur qui répond au doux nom de Cotton Candy (voir photo ci-dessous) inclura un processeur double cœur Cortex-A9 cadencé à 1,2GHz couplé à un processeur graphique Mali 400MP compatible OpenGL ES 2.0. Il sera doté d’e 1Go de RAM et acceptera des cartes micro-SD allant jusqu’à 64Go.

Voilà donc des caractéristiques qui sur le papier laissent entrevoir pas mal de possibilités pour ce dispositif. A noter qu’il sera possible de brancher la clef sur un ordinateur portable pour l’utiliser comme périphérique de stockage. Mais plus étrange il est possible d’utiliser l’écran de l’ordinateur sur lequel on a branché la clé. C’est la fonction de vidéo sur USB qui est semble-t-il exploité. Mais je dirais que c’est une fonction de la version 3 de l’USB. Un point à confirmer.

On peut également brancher cet ordinateur sur n’importe quel écran doté d’une prise HDMI.

Comme on le voit à la fin de cette vidéo la clé est même branchée à l’ordinateur et à l’écran en même temps. Elle est alors alimentée par un câble micro-USB.

Cette petite clé n’est pas sans rappeler le Raspberry Pi utilisant lui aussi sur un processeur ARM. Le format de ce dernier n’excède pas celui d’une carte de crédit pour un prix annoncé de 25 dollars. Cependant, les caractéristiques techniques sont en dessous de celles du Cotton Candy. Mais les deux projets ne visent pas les mêmes objectifs.

Tout comme le Raspberry, les systèmes d’exploitation à base de noyaux Linux sont privilégiés. Windows 7 ne fonctionne pas sur les processeurs ARM contrairement à Windows 8 qui devrait offrir le support de ces processeurs. C’est donc Android et Ubuntu qui sont proposés sur cette clé.

Voilà un secteur qui s’il pouvait trouver un usage de masse auprès des utilisateurs offrirait une fenêtre de tir pour les logiciels libres. A moins qu’Android ne soit plus rapide à ce jeu là.

Côté disponibilité, elle est annoncée pour la seconde moitié de 2012 pour un prix inférieur à 200 dollars soit à l’heure ou j’écris cet article environ 150 euros.


[Article initialement publié sur philippe.scoffoni.net sous licence Creative Commons | Auteur : Philippe Scoffoni]


One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *